XXème siècle
Au recensement de 1911, Liancourt Saint Pierre a une population de 542 habitants.


1914-1918
La guerre est déclarée par l'Allemagne à la France en Août 1914. Au court des quatre années de guerre 22 soldats de Liancourt tomberont dans les tranchées ou sur les champs de bataille.

Départ au front de Flandres

Poilu

1939-1945

La "Seconde guerre mondiale" est déclarée en Septembre 1939. Deux jeunes Liancourtois sont tués en 1940.

De 1940 à 1944, Liancourt subit l'occupation allemande. Les soldats allemands sont logés chez l'habitant.


Chars Français
le B1 Bis
Défilé Allemand sur les Champs Elysées
Juillet 1944

Au début de l'année 1944, à la ferme des Groux, un groupe de résistants est chargé d'interrompre le passage des trains sur ligne Pontoise-Gisors à hauteur de Lavilletertre.

Au printemps 1944 et jusqu'à la fin de la guerre, la voie ferrée est surveillée à tour de rôle par les hommes valides du village.

Le 8 juin 1944, un avion britannique mitraillant en rase-mottes la gare de Liancourt s'abat sur le territoire de Lavilletertre (son pilote Joseph Olsola est tué).

En juin encore, deux jeunes gens se font accrocher par une patrouille parce qu'ils avaient plastiqué la voie. Un Allemand est tué au cours de la fusillade qui s'en suit. Les deux jeunes gens se séparent, l'un en direction de Chaumont, l'autre blessé est recueilli par les Frères de Saint-Jean de Dieu. 

Sur la route du Boulleaume un avion piloté par un Canadien est abattu.


Accident d'avion

Les Américains arrivent le 30 août 1944 pour libérer Liancourt. Ils hésitent à entrer dans le village craignant que le pont de Boubiers ne soit miné. Albert Emery, maire de Liancourt, va au devant d'eux pour les persuader de franchir le pont. Les américains pénètrent enfin dans Liancourt, le maire juché sur le capot d'une Jeep.


Paris Libéré
Sommaire