ÉpoqueGauloise

Les celtes habitèrent le village ainsi qu'en fait foi le triège ou lieu-dit la "Haute-Borne", qui indique la présence d'un monument Gaulois.

Liancourt Saint Pierre est situé dans une zone regroupant de nombreux monuments druidiques : à Chaumont-en-Vexin (Pierre longue) - à Trie-Château - à Rosmenil hameau de La Villetertre (Pierre frite). 

Les gaulois vénéraient environ quatre cents dieux. Une cinquantaine de ces dieux étaient des divinités féminines.
Ils connaissaient la monnaie, dont voici un exemple:

Les druides, hommes très importants à cette époque, étaient des enseignants et des prêtres vêtus de blanc qui cueillaient le gui avec une faucille en or.L'assemblée des celtes (gaulois) dans le pays des Carnutes (bord de Loire) était chaque année présidée par les druides pour résoudre des problèmes d'ordre judiciaire, religieux, et politique. Les druides avaient le droit de s'unir à une femme et étaient exemptés d'impôt.

Les gaulois étaient de très bon agriculteurs, surtout dans notre région riche en terres fertiles. Ils étaient également de très bons éleveurs de chevaux (pour le trait), de bovins (pour le lait), de moutons (pour la laine). Ils profitaient des sangliers qui proliféraient à cette époque dans les forêts. C'est en gaule que sont apparues les deux plus anciennes machines agricoles : La moissonneuse (une caisse de bois dotée de lames triangulaires coupantes à l'avant, est poussée par un mulet.) et la charrue. Mais les forgerons de cette époque ne manquaient pas d'imagination car ils mirent au point la faucille et les grandes faux dites celtiques très efficaces pour le fauchage des prés. l'outillage de bonne qualité n'a pas beaucoup varié jusqu'a nous : herses à dents, herminettes, sarcloirs, bêches et râteaux

Les poètes gaulois s'appelaient des bardes.

Au temps où Vercingétorix luttait pour son indépendance, La Gaule était constituée de différents peuples. Le nôtre s'appelait : "VELIOCASSE" ce qui donna plus tard le nom au VEXIN
Sommaire